Le mot du président

La nécessité de se sentir utile aux autres s’est toujours imposée à moi. Mais lorsque ma vie a basculé du jour au lendemain avec le décès de ma fille, Mélissa, ce besoin s’est renforcé. Pas tout de suite, bien entendu. L’accueil, l’écoute que j’ai trouvé en poussant la porte de JPV,  les groupes de paroles  auxquels j’ai assisté tous les mois avec mon épouse, m’ont permis de cheminer vers la résilience. J’ai voulu rendre ce que cette association m’a apporté pour me reconstruire, en aidant à mon tour les familles endeuillées. Je suis devenu écoutant puis, responsable de l’antenne de mon département. Mon départ à la retraite m’a permis de prendre la responsabilité de la région du Sud-Ouest.

Cette année, j’ai accepté de prendre la présidence de l’Association Nationale JPV. Je m’engage à tout mettre en œuvre, avec l’aide et le soutien de tous : membres du Conseil d’Administration, Responsables Informatique, Responsables des régions, des antennes, des sections, correspondants, pour continuer et compléter le travail accompli par mes prédécesseurs. J’aborde ma présidence dans un esprit de consolidation car j’ai avec moi de formidables équipes, sur tout le territoire, qui n’ont de cesse de remplir leur mission d’accueil et d’accompagnement  auprès des parents, frères et sœurs endeuillés.

Ce bénévolat est très important pour moi et donne un sens à ma vie brisée de papa. Chaque jour est fait de nouvelles expériences, avec de belles rencontres et des partages enrichissants. Parfois, il aide à se rappeler que, sous notre chagrin, il y a de l’amour. C’était là avant. C’est là maintenant. Ce sera toujours et encore là.

Nous fonctionnons sur des bases solides, avec une éthique et des valeurs fortes reconnues depuis 45 ans. Les groupes de parole, les journées d’amitié, les journées spécifiques dédiées aux familles endeuillées par suicide, par homicide, ou ayant perdu leur enfant unique et/ou tous leurs enfants, les rencontres de frères et sœurs « ces grands oubliés soucieux de protéger leurs parents » cela représente beaucoup d’efforts de la part des bénévoles, eux-mêmes endeuillés. Leur engagement associatif m’apporte énormément.

Pour conclure, notre chemin à parcourir est long et difficile, face au manque abyssal de nos enfants, frères et sœurs, mais nos forces réunies nous permettent de continuer à nous aider mutuellement. Chaque membre, chaque bénévole, chaque partenaire, apporte une valeur inestimable à notre association. J’anticipe ce début d’année proche, avec une sérénité et un optimisme que j’espère contagieux.. Je désire être à l’écoute et rester fédérateur tout en veillant au bon fonctionnement de JPV mais également en développant et en élargissant nos activités. Il nous faut pour cela créer ou rouvrir des antennes et former de nouveaux écoutants bénévoles. Dans ce cadre, je lance un appel auprès de nos adhérents qui se sentent prêts à aider, à leur tour, les personnes nouvellement touchées par le drame de la mort d’un enfant, d’une sœur, d’un frère. Mais j’en appelle également à la générosité de nos partenaires et de nos donateurs. Trop de familles frappées, malheureusement, par la perte d’un enfant sont laissées sur le bord de la route car elles ne savent pas où s’adresser ou bien l’antenne JPV la plus proche est trop éloignée de leur domicile. Je souhaite sincèrement que, pour elles, l’existence de notre association soit répandue le plus largement possible.

Le Président,

Escorté de nos chers enfants, frères et sœurs.

Bruno MARCHAND

Voir aussi

Voeux du président

Chers Parents, Frères, Sœurs, et Amis JPV, Alors que cette année touche à sa fin, et sachant combien cette période de fêtes à traverser est compliquée, voire insupportable pour bon nombre d’entre nous, je tiens malgré tout, au nom de l’association, à vous adresser ces...

lire plus

Résumé des Journées Nationales d’octobre à Roiffé

Cette année encore, lors des journées nationales de JPV proposées à tous les adhérent(e)s, les mots amitié et  partage ont pris tout leur sens. De nombreux parents, frères, sœurs  se sont rassemblés au Domaine de Roiffé, au nord de la Vienne, du 06 au 08...

lire plus